Apprendre toujours, partager sans cesse et se remettre en question

 

Dans la vie de cette trentenaire, le quotidien est rythmé d'un savoureux équilibre entre créativité et rationalité (mademoiselle est du signe de la balance, rien d'étonnant donc...) ! Femmes de Polynésie est allée à la rencontre de Vaeana Tuihani, fille, soeur, tante, professionnelle de la communication, chroniqueuse, bénévole... Une femme aux multiples casquettes, fière de ses racines tahitiennes et qui ne cesse de s'ouvrir au monde.

 

Bénévole au Comité Miss Tahiti depuis 8 ans
"C'est une aventure humaine incroyable où l'on voit chacune d'elles s'épanouir" 

Quotidiennement aux côtés des candidates de Miss Tahiti depuis 2010, ce qu'elle retient avant tout et qu'elle nous confie, c'est que "certaines se sont inscrites pour se dépasser, mieux se connaître, avant même de penser à gagner l'élection. En les accompagnant au quotidien, "avec certaines, on a quelque fois même un rôle de grande soeur."

 

 

 

Ses missions dans le comité concernent l'organisation et la coordination : planning, répétition, shooting, tournage, représentation...mais aussi le choix des tenues des candidates. "la communication cooule dans ses veines et l'esthétisme est une seconde nature, sobn rôle était tout trouvé !" ajoute Leïana Faugerat, présidente de la marque Miss Tahiti.

 

Fashion girl
"Depuis toute petite, j'aimais jouer les starlettes."

Atout stylisme du comité Miss Tahiti, cela sonnait comme une évidence pour Leïana, pour qui Vaeana est une femme qui se démarque par son style remarquable et remarqué, influencé par la culture américaine et ce dès son plus jeune âge.

 

Autre preuve de ses qualités en la matière, une chronique lui est confiée et lui donne l’occasion de proposer aux lectrices les bons plans et autres idées mode. Son dernier article incite les mamans et leur(s) fille(s) à poser pour un casting mode mères-filles. Plus de 200 candidatures envoyées. Il faut savoir trouver les bons arguments pour parler aux femmes !

 

Carrière : Aimer ce qu'on fait, être stimulée, se sentir utile
"La confiance qu'on m'accorde, me pousse à oujours vouloir aller plus loin."

 Travailler dans le marketing, c’est « toujours avoir 2 temps d’avance sur ce qui se fait ». C’est pourquoi depuis son entrée dans un groupe presque soixantenaire installé à Tahiti (mais aussi partout dans le monde), elle ne cesse d’apprendre, de faire de la veille car elle veut apporter chaque jour quelque chose de neuf à l’organisation pour laquelle elle travaille depuis son retour d’études à Toulouse en Métropole avec l’envie d'y "amener ma pierre."

 

Jamais sans ma famille, jamais loin de ma culture mais avec des envies d'ailleurs pour m'inspirer
"Grâce à mes parents qui ont toujours aimé nous faire voyager, j'ai pu revisiter ma culture en y intégrant des influences extérieures."

 Vaeana est très attachée à ses racines, à La Polynésie, mais aussi très ouverte aux autres cultures, grâce à ses parents qui dès son plus jeune âge lui ont fait découvrir le monde ! Cette richesse lui permet de s’inspirer des us et coutumes venus d’ailleurs et de les intégrer à sa vie sur le Fenua, pour évoluer, avancer encore et toujours.

Christelle Bérot : Rédactrice web © Photos : Christelle Bérot, Vaeana Tuihani

http://www.femmesdepolynesie.com/mode/vaeana-apprendre-toujours-partager-sans-cesse-et-se-remettre-en-question/